Suivez C9info sur

Actualité

L’iPhone 11 Pro déverrouillé par une nouvelle technologie, sans l’aide de Apple

Publié dépuis

- Le

Il était dit inviolable. Pourtant le dernier joujou de Apple, l’iPhone 11 Pro, a pu être déverrouillé sur demande du FBI. Sans l’aide de la société créatrice.

L’exploit est de l’entreprise Grayshift. Et cela a été possible grâce à une technologie appelée GrayKey.  Aux Etats-Unis, le FBI qui enquête sur la fuite d’un condamné, tenait à déverrouiller l’iPhone de Baris Alis Koch le frère de celui-ci, soupçonné d’avoir aidé à réaliser la cavale. Selon le confrère ‘’Lepoint’’, l’appareil de ce dernier étant verrouillé, les autorités du pays n’ont pu utiliser le système du Face ID pour accéder aux données cryptées.

L’agence fédérale, elle, a eu recours au boîtier GrayKey, qui est une technologie conçue par l’entreprise Grayshift, qui elle, est une société fondée par un ancien de Apple. La boîte coûte 30 000 dollars (soit 16 500 000 FCFA). A en croire le confrère français, jusque-là, la boîte GrayKey ne  fonctionnait que sur des iPhone évoluant sous iOS 12 (ou des versions antérieures).

Aux Etats-Unis, ce contournement des mesures de sécurité de Apple sera surement vu d’un très bon œil. Le pays, très souvent confronté aux agressions armées occasionnant de nombreux morts, a toujours souhaité avoir la collaboration de la marque afin d’accéder aux contenus cryptés des appareils bloqués des personnes suspectées. Mais de nombreuses fois, les autorités se sont heurtées au refus de la société de collaborer. Même l’intervention du président Donald Trump n’ont pu rien changer à l’inflexibilité de la Apple.

C9info.com-2020

C9INFO SUR FACEBOOK

A LIRE EGALEMENT

Copyright © 2019 | Tous droits réservés exclusivement à C9info | Conçu & Développé par Weboffix