Suivez C9info sur

Actualité

Libre expression | Fernand Dedeh: “Monsieur le président du Conseil constitutionnel, vous m’avez choqué. Réaction de dépit!”

Publié dépuis

- Le

Après le discours du président du conseil constitutionnel ivoirien Mamadou Koné prononcé le lundi 14 décembre lors de la cérémonie d’investiture du président Alassane Ouattara, le journaliste Fernand Dedeh réagit. Il se dit choqué par les propos du juge constitutionnel. 

“M. Koné Mamadou a fait une sortie de route grave devant les invités à la prestation de serment du président de la République. Devant des chefs d’État étrangers et la communauté internationale. Un discours de salon sur la place publique qui discrédite son auteur. La guerre des interprétations de la constitution a étouffé le juge constitutionnel. C’est son droit. Mais pas celui de manquer de respect au peuple de Côte d’Ivoire.

Le peuple est justement un tout: ceux qui sont bardés de diplômes et ceux qui, pour une raison ou une autre, traînent au sous-sol de la République et qui n’ont pour « tout diplômes que leurs extraits de naissance. ». Ils n’en sont pas moins hommes et la constitution que M. Koné Mamadou est chargé de contrôler et d’appliquer leur donne le droit de vivre, de penser. Ils ont droit à une opinion. Elle peut ne pas plaire, elle peut être en déphasage avec la réalité mais ils ont le droit de l’exprimer. Il n’y a pas un peuple de diplômés qui a tous les droits et un peuple détenteur des « extraits de naissance » qui doit subir ».

« C’est même une injure à la Côte d’Ivoire profonde. À tous nos anciens, nos parents qui n’ont pas été à l’école mais qui ne sont pas moins sages. D’ailleurs, des universitaires, pour valider leurs diplômes et thèses, parcourent le pays, à la rencontre de ces hommes et ces femmes « qui n’ont pour tout diplômes que leurs extraits de naissance ». Certains mêmes ne possèdent d’extraits de naissance mais connaissent la réalité de l’organisation de leurs sociétés et la transmettent!

Non, Monsieur le Président, vous m’avez choqué. Vous avez été trahi par votre discours. Il n’était plus technique. Il était politique, partisan et injurieux! Vous m’avez choqué!”

Fernand Dédeh

C9INFO SUR FACEBOOK

A LIRE EGALEMENT

Copyright © 2019 | Tous droits réservés exclusivement à C9info | Conçu & Développé par Weboffix