Suivez C9info sur

Actualité

Le G7 refuse d’annuler la dette des pays pauvres malgré l’appel de Macron

Publié dépuis

- Le

Un moratoire sur la dette des pays pauvres sera observé, mais il n’y aura pas d’annulation. C’est comme la CIE qui décale le paiement de la facture pour une partie de la population, sans pour autant la supprimer. Tout compte fait, elle sera payée. Et donc les pays pauvres ont juste le temps de gérer la crise due au coronavirus avant de faire face à leurs créanciers, le tout puissant G7.

La dette avec les intérêts seront exigés. Le G7, répondant à l’appel des pays africains qui ont demandé l’annulation de la dette, décide juste de suspendre le paiement des échéances sur une période. Après quoi, faudra payer. Pourtant lundi dernier, Emmanuel Macron, le Président français avait appelé à une annulation de cette dette. Avant lui, plusieurs organisations internationales l’avait aussi proposé, mais que nenni ! Un simple moratoire sera observé sur la dette des 76 pays les plus pauvres, dont 40 sont en Afrique.

La Chine demeure le plus gros créancier du continent avec plus de 145 milliards de dollars. Le conseil d’administration du FMI a pour sa part décidé d’annuler la dette de 25 pays dont 19 d’Afrique, afin de leur permettre de faire face à la crise sanitaire du coronavirus. L’exemple n’a pas été suivi par le G7, qui a même refusé d’écouter la voix du Seigneur. Car le Pape François avait lui aussi, lors de la messe de Pâques, appelé à l’annulation de la dette des pays pauvres.

Alfred Zingué

C9info.com-2020

C9INFO SUR FACEBOOK

A LIRE EGALEMENT

Copyright © 2019 | Tous droits réservés exclusivement à C9info | Conçu & Développé par Weboffix