Suivez C9info sur

Actualité

Guinée : la rumeur d’une mutinerie court dans le pays

Publié dépuis

- Le

Une rumeur persistante d’une mutinerie dans un camp militaire guinéen, court dans le pays depuis la matinée.

La Guinée ferait-elle face à une mutinerie ? Certaines informations font état de ce qu’un soulèvement des militaires est en cours dans une caserne du pays.

Le soulèvement aurait eu lieu dans la ville de Kindia qui abrite également camp militaire. Selon l’information, depuis la matinée du vendredi 16 octobre, des militaires paradent dans la ville avec des armes à la main. La situation serait confuse dans cette localité, où, citant le préfet de Kindia, la source annonce que le chef de corps du Camp de Samoreya a été tué pendant la nuit par des mutins.

La mutins, ajoute l’information, auraient bloqué la route principale qui mène à Conakry la capitale et ouvert la porte de la prison pour libérer des occupants.

Aucune explication officielle n’est donnée sur la situation fait savoir l’AFP qui en revanche a constaté la mise en place de barrages bloquant l’accès au centre de Conakry où se trouvent les centres de décision guinéens.

Un policier déployé dans le centre a invoqué le passage prévu dans la journée du président Alpha Condé pour un dernier meeting de campagne à la périphérie de la capitale avant la présidentielle de dimanche où il brigue un troisième mandat consécutif et contesté. Ces propos n’ont pas pu être vérifiés”, fait savoir l’AFP.

Cette rumeur de bruits de bottes intervient alors que la Guinée est en voie d’achever son processus électoral. Dans 48h, les guinéens se rendront aux urnes pour élire un nouveau président. Le chef de l’État sortant Alpha Condé en fin de son second mandat est en lice. Mais sa candidature est contestée par l’opposition politique qui la trouve anticonstitutionnelle.

Jésus Méla

C9info.com-2020

C9INFO SUR FACEBOOK

A LIRE EGALEMENT

Copyright © 2019 | Tous droits réservés exclusivement à C9info | Conçu & Développé par Weboffix