Suivez C9info sur

Actualité

Gohitafla, un Sénoufo et un Yacouba empêchent l’inhumation de Irié Lou Collette

Publié dépuis

- Le

Deux hommes dans une tombe pour empêcher un enterrement. Les faits se sont passés à Iriéfla, dans le département de Gohitafla au centre ouest de la Côte d’Ivoire. Et c’était à l’occasion de l’inhumation de Irié Lou Collette et cela s’inscrivait dans le cadre d’une alliance interethnique.

Décédée le 5 mars 2021, la dépouille de Irié Lou Collette a été transférée Iriéfla son village natal pour l’inhumation. Mais le samedi 5 juin 2021, l’ultime séparation d’avec l’ex-femme d’affaires Gouro, ( peuple du centre ouest de la Côte d’Ivoire) s’est faite dans une ambiance un peu particulière.

Selon l’information, alors que le cortège funèbre prenait le chemin du cimetière du village, deux hommes sont sortis du groupe. A en croire la source, il s’agit d’un Sénoufo ( peuple du Nord ivoirien) et d’un Yacouba ( peuple de l’extrême ouest de la Côte d’Ivoire). Rameaux de palmiers en main, ils se sont dépêchés devant le caveau de la défunte. Objectif, empêcher l’inhumation.

” Les Alliés expliquent leur blocus au prétexte que la famille éplorée ne les a pas informés, avant la mise en terre de leur défunte alliée”, fait savoir la source. “Comme le veut la coutume dans une circonstance pareille, la famille épleurée versée dans le sens profond des alliances interethniques, a demandé pardon aux Alliés Yacouba et Senoufo, en payant l’amende symbolique requise à cet effet et imposée par ces derniers” poursuit l’information.

Un geste que les alliés ont accepté, et qui a permis de libérer le caveau pour l’inhumation.

Jésus Méla
C9info.com-2021

C9INFO SUR FACEBOOK

A LIRE EGALEMENT

Copyright © 2019 | Tous droits réservés exclusivement à C9info | Conçu & Développé par Weboffix