Suivez C9info sur

Actualité

Facebook aux côtés des manifestants en Birmanie

Publié dépuis

- Le

La page Facebook de la télévision publique Birmane a été supprimée par les responsables du réseau social. L’équipe de Zuckerberg accuse les autorités du pays de divulguer de fausses informations sur son réseau pendant les manifestations contre la junte militaire.  

« Conformément à nos politiques mondiales, nous avons supprimé la page Facebook de ‘MRTV’ et ‘MRTV live’ pour des violations répétées des normes de notre communauté, y compris la violence et l’incitation (à la violence) », déclare Rafael Frankel, directeur des politiques publiques pour les pays émergents d’Asie-Pacifique.

Facebook compte plus de 22 millions d’utilisateurs en Birmanie. Le réseau avait déjà supprimé plusieurs pages de l’armée birmane pour divulgation de fausses informations depuis le début des contestations contre le régime militaire. Depuis le début du mois, la junte avait demandé de restreindre l’accès à internet dans le pays en vue de préserver la « stabilité » dans le pays. L’armée a annoncé que la confrontation pourrait conduire à des pertes en vies humaines.

Selon le site d’information 800 nouvelles, au moins trois personnes sont mortes lors des manifestations contre la junte militaire par des balles réelles tirées par les forces de sécurité, dans le but de disperser et d’intimider l’énorme mouvement civil d’opposition. Les manifestations ont éclaté dans le pays depuis le coup d’État perpétré contre le pouvoir Aung San Suu Kh, prix Nobel de la paix en 1991.

Alfred Zingué

C9info.com-2021

C9INFO SUR FACEBOOK

A LIRE EGALEMENT

Copyright © 2019 | Tous droits réservés exclusivement à C9info | Conçu & Développé par Weboffix